Close

Blog

Les dangers de la randonnée à vélo

Date Posted: November 6th, 2015

Rédigé par : Casey Mena

L’alarme sonne. Vous vous réveillez, vous enfilez vos vêtements de cyclisme, vous préparez votre sac et vous sortez pour pratiquer le hors-piste dans votre sentier de montagne favori. Vous démarrez le camion, vitres baissées. Alors que vous inspirez, vous pouvez goûter l’air pur des montagnes. Vous vous dites « Ce sera une bonne randonnée aujourd’hui ». Vous arrivez au point de départ du sentier et juste comme vous êtes sur le point d’encastrer vos chaussures dans les pédales, vous voyez quelque chose apparaître au loin. Vous êtes en proie à un sentiment étrange dès que vous vous rendez compte que vous n’êtes pas seul. Alors que vous vous enfoncez dans l’herbe, vous constatez qu’on vous observe. C’est un couguar!

Que feriez-vous si cela vous arrivait sur le sentier? Seriez-vous préparé?

Vous ne pensez jamais que cette situation vous arrivera jusqu’à ce qu’elle se produise. D’ailleurs, ce type fait tout ce que vous devriez faire lorsque vous rencontrez un visiteur affamé et inattendu sur le sentier.

Regardez la vidéo :

Vous ne voulez pas finir comme repas pour quelqu’un lors de votre prochaine randonnée?

Consultez ces 4 étapes faciles pour vous protégez la prochaine fois que vous partirez sur votre sentier favori :

Maintenez un contact visuel – Lorsque vous êtes poursuivi par un prédateur, le contact visuel est crucial. Ne perdez jamais de vue l’endroit où se trouve l’animal. Évitez de vous pencher ou de lui tourner le dos. Vous voulez qu’il pense que vous êtes également un prédateur. Ne vous sauvez JAMAIS!

Faites-vous GRANDIR – Levez vos bras en l’air pour vous faire paraître plus gros et plus intimidant que le prédateur à votre poursuite. Enlevez votre sac ou votre blouson, brandissez-le et déplacez-le doucement au-dessus de votre tête, si nécessaire.

Faites du BRUIT – Parlez très fort, criez, hurlez, frappez violemment des branches. Faites tout ce que vous pouvez pour vous rendre aussi intimidant que possible. Perturbez sa nature prédatrice et faites-lui comprendre que vous n’avez pas peur de lui.

Créez une distance (lentement) – Regardez l’endroit où vous êtes et les environs. Assurez-vous que le prédateur a une sortie s’il décide qu’il ne veut pas de vous pour son prochain repas. S’il n’a pas de sortie, reculez lentement vers un endroit qui lui laissera de l’espace pour s’échapper. Pendant que vous faites cela, n’oubliez pas de maintenir un contact visuel et de ne pas lui tourner le dos.

Assurez-vous d’être paré à toutes les éventualités lorsque vous êtes dehors et seul sur le sentier. Vous ne savez jamais qui peut vous observer.

Informations tirées du site : http://www.mountainlion.org/portalprotectstaysafe....

« Back to Blog